Levée de bouclier en Outaouais

Disparition annoncée des nouvelles à TQS

Gatineau, le vendredi 30 mai 2008 – «Remstar menace l’information régionale en Outaouais», ont scandé aujourd’hui d’une même voix les représentants de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec – section Outaouais, le SCFP et le Conseil régional de la FTQ. En effet, dans la transaction qui sera étudiée la semaine prochaine par le CRTC, l’acquéreur potentiel du «Mouton noir» prévoit abolir tous les bulletins de nouvelles et sabrer pas moins de 370 emplois au Québec.

« La situation est particulièrement inquiétante pour nous », lance Jean-Yves Bouchard, président du syndicat des employés de RNC Média (anciennement connu sous le nom de Radio-Nord Communications). Notre employeur doit répondre à certaines conditions s’il veut conserver son antenne de CFGS-TV (TQS), notamment de produire 1 h 15 d’informations locales par semaine. La demande des nouveaux propriétaires de TQS compromet la possibilité pour RNC MEDIA de respecter ses engagements de licence. Ainsi, confrontés à cette situation, nos patrons demanderont à leur tour de ne plus produire de bulletins de nouvelles à CFGS-TV (TQS Gatineau-Ottawa). Une situation qui nous préoccupe comme beaucoup de citoyens de la région.»

Les trois organisations pressent donc le CRTC de refuser l’offre d’achat du réseau TQS telle qu’elle est présentée et de tout mettre en œuvre pour maintenir les bulletins de nouvelles de cette station. «À nos yeux, une télévision généraliste a l’obligation de produire des informations locales et régionales, avec une vraie salle de nouvelles et des journalistes sur le terrain qui nous informent de ce qui se passe dans notre communauté», poursuit Patrick Langevin, président du Conseil régional de la FTQ. Les ondes sont publiques, c’est un privilège de s’en servir. En échange les télévisions généralistes doivent soutenir la production de nouvelles, c’est primordial dans une région comme la nôtre.»

Comptant 7000 membres dans les communications au Québec, le SCFP est présent dans plusieurs autres secteurs, notamment la santé et les services sociaux, l’éducation, les transports urbain et aérien, les sociétés d’État et organismes publics québécois, l’hydroélectricité et les municipalités. Avec plus de 105 000 membres, le SCFP est le plus important affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d’autres infos sur le site scfp.qc.ca

– 30 –

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)
Renseignements : Jean-Yves Bouchard, président SCFP 3617, tel. 819 923-5229
Alexandre Boulerice, 514 384-9681, poste 270, cell. 514-668-7148
/jb-sepb491