L’inaction des libéraux se fait ressentir à Grand-Remous

manifestation devant l'inaction du gouvernement couillard

Des travailleurs de la scierie Résolu de Maniwaki et de l’usine de Gatineau ont manifesté le 22 mai dernier en bloquant partiellement l’intersection des routes 105 et 117 pendant près de 3 heures.

Les travailleurs de la scierie Résolu de Maniwaki et de l’usine de Gatineau ont manifesté vendredi dernier afin de protéger leurs emplois. L’intersection des routes 105 et 117 a été bloquée partiellement pendant près de 3 heures, ralentissant ainsi la circulation. Depuis le début de janvier 2015, environ 30 travailleurs de la scierie de Maniwaki ont perdu leur emploi en grande partie à cause de l’inaction du gouvernement Couillard.

Les dossiers concernant l’harmonisation avec les Algonquins du Lac Barrière et la planification des coupes de bois sur les terres publiques ne sont toujours pas réglés. Ces arrêts de travail ont aussi un impact direct sur l’usine de Gatineau et il ne faut surtout pas oublier les centaines d’emplois indirects, tels que les travailleurs forestiers et les camionneurs. Ce sont des centaines de familles qui sont touchées par ces arrêts.

Au début du mois de mai, le deuxième quart de travail devait reprendre à la scierie, mais à cause de l’inaction du gouvernement Couillard et de sa ministre concernée, Stéphanie Vallée, le retour au travail a été reporté au mois de septembre. Maintenant, nous craignons que ce retour au travail soit reporté encore plus tard.