Nos députés se Wal-Martisent

Après la page publiée par Wal-Mart le 14 février dernier adressée à ses associés, voilà que nos députés régionaux font publier à leur tour une pleine page dans l’édition de samedi dernier ayant pour titre, « Tout un bilan pour l’Outaouais », comme si on ne faisait pas partie du Québec.

Pourtant dans cette page on ne parle pas du désastre que ce gouvernement est en train de réaliser. Jamais dans l’histoire du Québec on a vu un gouvernement aussi mal géré. On n’a qu’à penser à quelques dossiers controversés qu’ils ont touchés :

· Le conflit avec les étudiants
· Le conflit actuel des enseignants
· Encouragement à la sous-traitance de Cheap labor
· Financement des écoles juives
· La crise autochtone
· La centrale thermique du Suroît
· L’emplacement du CHUM à Montréal
· L’autoroute 30
· Les bâillons pour passer ses projets de loi
· Droit à la syndicalisation dans les garderies, attaque directe aux femmes
· Le cafouillage dans le dossier des défusions des grandes villes
· Les coupures dans l’aide sociale
· Nombreuses coupures dans les programmes sociaux
· Les fusions anti-démocratiques dans le réseau de la santé
· Listes d’attente dans les hôpitaux (aucun changement)
· Le conflit à la SAQ
· Entêtement avec les baisses d’impôts
· Etc, etc, etc…

Bref tout ça, pour faire plaisir aux amis du pouvoir, le Conseil du patronat. Qui selon vous bénéficiera d’un retour d’impôt ? Certainement pas les associés de Wal-Mart au salaire minimum, pas plus que les plus démunis, mais qui ? La classe moyenne devrait être bonne pour recevoir un petit 100 $ par année. Toutes ces coupures pour si peu. Mais j’oubliais les plus chanceux, les riches, ceux qui gagnent 200 000 $ annuellement, recevront plus de 13 000 $ en retour d’impôt. Voilà la réponse pour détruire le climat social au Québec. Un gros bravo à nos députés régionaux qui endossent fortement leur chef à maintenir le cap. Jamais a-t-on vu l’Outaouais se mobiliser de la sorte contre les libéraux.

Un petit détail manque cependant dans votre page publicitaire, comme Wal-Mart avait écrit à ses associés; « Cher citoyen ne croyez pas ce qui est écrit dans les journaux ou divulgué par tout les médias, entre autres sur les sondages qui mentionnent que, 78 % de la population est insatisfaite de nous.

« Briller parmi les meilleur » ou plutôt « Briller dans la noirceur» ?

Dino Lemay
FTQ-Outaouais