On a le goût de savoir !

Dans le cadre du Pacte pour l’emploi du gouvernement du Québec, la Table Éducation Outaouais lance un important sondage auprès de la population afin de mieux connaître les besoins en formation professionnelle et technique des travailleuses, des travailleurs, des chercheuses et des chercheurs d’emploi de l’Outaouais.

Depuis plusieurs années, les établissements d’enseignement offrent aux travailleurs de la région des activités de formation visant à améliorer leurs
compétences. Par le biais de ce sondage, le comité regroupant :

  • le Cégep de l’Outaouais
  • le Cégep Heritage College
  • la Direction régionale d’Emploi-Québec
  • le Service régional de la formation professionnelle en Outaouais
  • la Western Quebec School Board

veut connaître les besoins de perfectionnement des travailleurs afin de développer ou de bonifier son offre de formation. Ce sondage est accessible en ligne jusqu’au 16 octobre 2009, au site : www.goutdesavoir.ca ou encore via les journaux de la région. De plus, les participants qui répondront au sondage courent la chance de gagner un forfait d’une valeur de 1000 $.

Les dirigeants de plusieurs organismes et entreprises de l’Outaouais se sont associés à cette initiative. On retrouve notamment:

  • Dino Lemay, conseiller régional, FTQ Outaouais
  • Geneviève Gagnon, Groupe Yves Gagnon BMR
  • Louise-Andrée Pelletier, Présidente REFAP, Directrice développement des affaires, Hôtel Ramada Plaza, le Manoir du Casino
  • Marlène Thonnard, Présidente du conseil d’administration, Université du Québec en Outaouais
  • Philippe Marion, ADMA, Président de Chambre de commerce de Gatineau et Président fondateur PGPM
  • Rémi Bertrand, directeur général MRC Pontiac

Selon ces dirigeants, le sondage « On a le goût de savoir » est un projet important puisqu’il fournira des données pertinentes pour développer et bonifier les formations offertes par les partenaires du réseau de l’éducation en Outaouais et, en bout de ligne, permettra de maintenir une main d’oeuvre compétente et concurrentielle en Outaouais.