Journée émotionellement préventive!

Le 4 septembre dernier se tenait notre journée thématique en santé et sécurité. Pour débuter, M. Léo Cousineau nous a témoigné de son expérience dramatique qu’il a vécue avec l’éminent gaz H2S, alors qu’il retrouvait son collègue de travail décédé derrière lui. Évidemment, plusieurs changements ont été apportés dans l’usine afin d’éviter d’autres drames de la sorte. Ce fût pour lui très difficile, puisqu’il a dû revivre le tout, un an plus tard devant l’enquête du coroner. Le message de M. Cousineau : Continuons à prévenir, mais si jamais une catastrophe de la sorte vous arrivait, ne faites pas comme moi, ALLEZ CONSULTER !

Par la suite, le confrère Serge Beaulieu, responsable du dossier SST à la FTQ, nous a sensibilisés sur les dangers du bruit en milieu de travail.

Surnommé le miraculé de la machine à papier, M. Léonard Raby, qui d’un geste banal de la main qu’il faisait tous les jours afin de retirer l’excédent de pâte, a complètement été aspiré par la machine qui l’a par la suite propulsé entre deux rouleaux. Malgré les multiples fractures subies au corps et à la tête, M. Raby profite aujourd’hui pleinement de la vie et se dit heureux d’avoir eu la chance de faire le tour de son usine, afin de sensibiliser l’ensemble des travailleurs au danger. Le fait d’en parler souvent a été pour lui une sorte de thérapie.

 

Devenu paraplégique à la suite d’un accident de travail sur un chantier de construction, M. Jonathan Plante, aujourd’hui conférencier motivateur, nous sensibilise bien sûr sur la prévention, mais aussi sur ce qui a complètement changé sa vie. Sans tabou, il nous parle de sa relation avec sa famille, ses amis ainsi que ses séquelles avec lesquelles il doit vivre depuis la journée du 12 mars 2017. M. Plante ne le dira jamais assez : Les accidents de travail, c’est pas juste pour les autres !

Notre journée ne pouvait se terminer sans la présence de l’organisme Entre Deux Roues. Accompagné de la directrice générale Mme Francine St-Jean, M. Joël Bellehumeur, atteint de dystrophie musculaire, nous a témoigné des bienfaits que l’organisme lui apporte. M. Bellehumeur en était à sa toute première présentation devant un public, présentation qui fût fort appréciée par les participantes et participants.

Nos félicitations à Francine Bourré pour l’organisation complète de cette journée.