Santé mentale au boulot

Conférence annuelle des déléguées sociales et délégués sociaux 2018

Photo: La Ferme Moore

Autre conférence annuelle, autre réussite pour nos déléguées sociales et délégués sociaux en Outaouais

Avec la santé mentale qui peut toucher n’importe qui, peu importe son âge, son sexe et son niveau social, notre conférence avait pour titre : La santé mentale au boulot. Quatre différentes problématiques que l’on peut retrouver dans nos milieux de travail ont été abordées, soit ;

L’épuisement professionnel

Marc Thomas, coordonnateur du réseau des délégués sociaux pour le Montréal métropolitain, a abordé la question de l’épuisement professionnel (burn-out). Il nous a sensibilisés sur cette maladie du travail qui ne cesse de prendre de plus en plus de place dans nos milieux ainsi que dans la société. Outre la sensibilisation, Marc a parlé de notre importance de réagir rapidement et de se doter d’outils d’intervention et de prévention.

L’apnée du sommeil

Roch Lalonde, inhalothérapeute de la clinique Thérapie CPAP Outaouais, nous a sensibilisé sur les troubles respiratoires du sommeil, entre autres, l’apnée obstructive du sommeil. Que ce soit au niveau des syndromes, du dépistage, du traitement et du choix d’un appareil CPAP, M. Lalonde nous a guidés afin de mieux encadrer nos membres.

La stigmatisation

Laurence Caron, de l’Association québécoise pour la réadaptation professionnelle (AQRP) nous a éclairé à bien comprendre les différences entre santé mentale et troubles mentaux. Afin de mieux mesurer les impacts de la stigmatisation en milieu de travail, Laurence a su capter l’attention de la salle à sa façon avant d’y aller avec son parcours bouleversant, un parcours qu’il a vécu avant de devenir cette personne exceptionnelle. Les déléguées sociales et délégués sociaux ont bien saisi l’importance et le danger de la stigmatisation en milieu de travail.

La bipolarité

En entrée de jeu, la dynamique Hélène Tessier, directrice générale de L’Apogée, nous a aiguillés sur les différents services disponibles à l’Apogée. Par la suite, nous avons eu le privilège d’avoir le témoignage d’un ami d’Hélène, Monsieur Gilles Deschênes qui nous a partagé sa réalité à composer avec la bipolarité dans ses occupations professionnelles et personnelles. Une présentation fortement appréciée de tous et toutes, et très bien imagée en photos par M. Deschênes.
Une journée au Domaine historique de la ferme Moore bien remplie et très appréciée, autant par les 50 participantes et participants que par nos conférencières et conférenciers.


Un énorme merci à nos précieux commanditaires, sans qui cette journée n’aurait pas vu le jour. Merci à la Caisse Desjardins des Travailleuses et Travailleurs Unis, Le Fonds de solidarité FTQ, la FTQ ainsi que le Conseil régional FTQ Outaouais.

Félicitations à notre responsable de la coordination, Francine Bourré, pour cette enrichissante conférence et merci à Marc Thomas pour l’animation de cette belle journée.